Référenceur, la recette !

Et non, ce n’est pas le Cyril Lignac du référencement qui vous parle ! Je profite du dernier article concernant les facteurs de positionnement pour étendre un paragraphe sur la recette « 1er sur Google » :

  • Prendre un domaine de préférence assez ancien au nom facile à retenir en vous assurant qu’il ne soit pas malade (blacklisté), si les gens le connaissent déjà, c’est encore mieux. Si possible, prenez l’extension du pays de vos cibles ainsi qu’un hébergement dans ce pays.
  • Faites en sorte d’avoir une idée novatrice et de ne pas copier les autres et faites en sorte que les gens vous aiment, vous gagnerez ainsi en autorité >> Partie la plus complexe
  • Ajouter des liens sur chacune des pages importantes et vérifier que les liens internes soient bien optimisés (attention un contenu dupliqué peut se cacher dans votre site). L’ensemble de ces liens doit avoir une belle ancre !
  • Utilisez un bon texte pour satisfaire robots ET visiteurs (le cloaking peut sembler une bonne idée dans ce cas mais vous pouvez sûrement vous en passer !)
  • Patientez en surveillant votre trafic et le buzz autour de votre site

Réussi ? Félicitations, vous disposez d’un site qui devrait être bien positionné et bien visité !

3 commentaires

  1. Cette recette est en effet une bonne base.

    Quelques ingrédients seraient tout de même à rajouter par les grands chefs cuisiniers et le dosage pourrait varier afin de donner au plat ce petit plus qui fait la différence mais en tous cela donne envie.. Bon appétit ! 🙂

  2. C’est clair.Un bon référencement c’est utiliser les bases que tous référenceurs connait.Puis aprés ce qui fait la différence c’est ces propres épices comme tu dis nathalie.
    Au final c’est la même recette avec un gout différent. ahah.

Les commentaires sont fermés.