Content is king !

Posted by on janvier 19, 2011 in référencement | 16 comments

« Le revoila celui là ! »

Cette expression a une mauvaise réputation auprès des référenceurs. Même s’il existe un consensus pour dire que le contenu apportera beaucoup au référencement, ce conseil est considéré comme révolu et inutile face aux tout-puissant netlinking. Toutefois, en relisant une présentation d’Olivier Andrieu, j’ai pris conscience de la pertinence de cette phrase, que j’ai amélioré pour l’occasion (explication en fin d’article, mais le reste vaut le coup aussi) :

Le contenu est roi et vous êtes son serviteur

En clair, seul un contenu clair et ciblé vous apportera une garantie de référencement et de trafic à long terme.

Bon comme je sens que je vais me faire engueuler par les adorateurs du lien suprême, je m’explique.

Votre contenu va avoir un sens et pourra répondre à certaines questions. Ces questions, ce seront les requêtes des internautes. Ainsi, pour un hôtel à Nantes par exemple, Google aura le choix entre un hôtel de la banlieue de Nantes qui comportent de nombreux liens entrants ou un annuaire d’hôtel sur Nantes et sa région avec possibilité de réserver en ligne.

Pendant très longtemps, le site avec les nombreux liens entrants sera sûrement premier mais il suffira de deux ou trois liens bien qualifiés et un peu de patience pour que l’annuaire prenne la première place. Le travail de netlinking entre les deux site n’aura rien à voir en termes de temps.

Personnellement, je crois que le taux de clic sur les résultats est un facteur de positionnement. Oui, je parle bien de taux de clic, aussi appelé CTR et de référencement naturel.

Essayons de prendre les choses avec une logique enfantine. Si vous tapez une requête et que le premier résultat de Google semble intéressant, vous allez cliquer dessus, comme tout le monde… Le premier résultat aura donc un taux de clic naturellement élevé.

Maintenant prenons le cas suivant : vous cherchez des informations neutres sur un sujet bien précis sur un terme très généraliste. Le premier résultat est un site commercial, le second est un portail d’information, vous allez cliquer sur le second…comme tout le monde. Et bizarrement le site va passer de la deuxième place à la première place…

Alors bien sur, tout cela n’est que supposition. Je n’ai pas de quoi faire de test à grande échelle et je pense que ce facteur joue une part assez faible dans le positionnement d’un site. J’arrête tout de suite ceux qui vont dire/penser « Suffit de cliquer sur son annonce et ça marche ». Non espèce d’imbécile ! Je viens de dire que c’était marginal.

Mais revenons à nos moutons, en quoi le fait que cela soit marginal va aider le fait que le contenu est roi ? C’est simple, puisque la requête va être hautement concurrentielle, même un effet marginal répété des milliers (millions ?) de fois par jour peut faire pencher la balance. Ajoutons à cela une bonne structure interne, champ sémantique et linking interne et vous obtenez un max de sites d’infos en première position.

Sceptique ? Tapez n’importe quelle erreur informatique que les gens normaux (et non pas les geeks comme vous) peuvent avoir, vous tomberez sur comment ça marche. Une date historique ? Wikipedia. Un problème pour seniors, comprendre choisir pointera le bout de son nez…

Alors que faut-il faire ? Sommes nous condamnés ? Non…

  • Accepter que votre page d’accueil ne soit pas le seul point d’entrée sur le site car elle ne peut répondre à toutes les questions sur votre thématique (à moins d’être dans une niche)
  • Comprendre qu’un référencement par des liens et peu de texte caché n’est jamais acquis, il est temporaire
  • Répondre aux questions mieux que les autres sites…devenir une véritable référence

En bref, soyez meilleur que les autres.

Avant de vous lâcher dans les commentaires, je tiens à vous dire aussi une chose : le meilleur contenu non populaire ne vaudra jamais une très bonne campagne de liens en termes de positionnement rapide. Il suffit d’un réseau suffisamment bien ficelé de quelques centaines de liens pour casser tout un travail de rédaction. Maintenant, si je dois revenir sur la phrase la plus importante de cet article : un référencement acquis par des liens sans texte pertinent sur la page de destination n’est jamais acquis, il est temporaire.

Comprenez bien que si vous ne faites que des livres d’occasion, vous ne pourrez pas survivre sur la requête « livre neuf » ou « livre ». Si vous ne proposez que des chaussures pour homme, vous ne pourrez être présent sur « chaussures ». Un concurrent avec une offre plus forte que la votre cassera votre réseau de lien en un rien de temps.

Enfin, pour que les choses soient très claires, cela ne vous mènera à rien de plus qu’un taux de rebond sur-élevé et énormément de travail et/ou d’argent pour rien.

Le contenu est roi, est vous êtes donc dépendant de lui pour mettre des barrières dans vos envies de positionnement. Vous devez vous pliez à ses ordres, vous êtes donc son serviteur.

Donnez aux internautes ce qu’ils attendent, ce sont vos clients qui restent grâce à votre contenu. Et après tout, ne dit-on pas que le client est roi ?

16 Comments

  1. Ah ah! tres bon billet – sur le principe tu as raison et je du meme avis – sur le long termes le contenu est toujours quelquechose d’important et dans une optique plus simple de réponse a la demande internaute il est primordial.

    Maintenant – juste ce WE c’ai eu devant mes yeux une preuve de l’éfficacité terrible du linking (et encore meme pas du bon) et je peux dire que cela fait froid dans le dos.

  2. Encore un débat à n’en plus finir si le troll démarre 🙂

    Je m’étais posé la question différemment il y a quelque temps.
    Préfères tu 1000 BL à partir de sites corrects, ou 1000 articles pour ton blog ?

    Je trouve que l’on ne voit plus forcément les choses de la même manière sous cet angle.
    Il y aura toujours une partie qui prendra les BL et l’autre les contenus. En fait, cela dépend du site.

    Bon, sur le fond, le contenu, c’est quand même ce que cherchent les visiteurs. Maintenant, si l’on raisonne sur un MFA, ce que l’on veut lui fourguer au visiteur, c’est de la pub à cliquer. Alors dans ce cas… le contenu …

  3. tres bon article !
    en fait, en seo tout est roi vu le nombre de criteres.
    mais encore plus le contenu ! pq etre le premier sur google si le contenu n’est pas interesant.

  4. @Sylvain : Le sujet n’est normalement pas sujet à troll. Comme je le dit dans mon billet, un blast de liens (1000 liens d’un coup vers une url) marche très (trop?) bien.
    La question est : peut-on vendre quelque chose qu’on a pas ? Si tu me demandes un magasin de vêtement et que je te réponds Pimkie ou Jennyfer, je pense que tu feras la tronche (enfin je crois…) parce que ce n’est pas intéressant pour toi, pourtant j’ai répondu à ta question en te proposant un magasin de vêtements.
    Content is King ne veut pas dire que le contenu est plus fort qu’une bonne stratégie de netlinking, cela veut juste dire qu’il faut vendre ce que l’on possède et pas ce qui est juste recherché (ou alors, s’assurer de posséder ce qui est recherché !)
    Et pour le MFA, je n’ai jamais dit que le contenu spinné ne comptait pas 🙂

  5. Je crois que pour un bon référencement, les 2 sont à tenir en compte. Le netlinking et la diffusion de contenu. Comme christophe l’a dit en SEO tout est roi!!!!

  6. Entièrement d’accord avec toi, c’est pour ça que le blackhat ne m’attire nullement, je préfère me concentrer à faire des sites de qualités, j’en avais parlé dans l’article mis en lien. 😉

  7. J’y est cru un temps l’illusion du contenu roi. Après un investissement de temps et d’argent assez conséquent dans mon site j’ai réalisé que ce n’étais pas le cas. Quand Google filtre, vous aurez beau :
    – Avoir des liens de qualités tomber régulièrement
    – Proposer du contenu pertinent et régulier
    – Avoir un très bon taux de rebond

    Google ne bronchera pas. Le netlinking est roi.

    EDIT Jambonbuzz : Je viens de modifier ton ancre pour justifier mon propos. Ton site parle de rencontre mais pas de celle que je viens de linker alors qu’il y a des recherches dessus. En gros si tu n’as pas le contenu tu n’as pas intérêt à jouer sur des mots clés impossible, c’est le but de l’article et pas de dire qui du lien ou du contenu est le meilleur.

  8. Le contenu est ce qui va faire la force d’un site et malgré ce que l’on pense c’est un atout pour les internaute.

  9. Excellent article. Un contenu de qualité fait parti des éléments clés qui peuvent faire grimper un site rapidement. Et pour avoir un bon contenu il faut toujours se mettre dans la tête que l’on n’écrit pas pour nous même mais pour les internautes et les moteurs de recherche. De ce fait nous nous appliquerons à rédiger des titres courts,accrocheurs et très explicites. Si cette logique est respectée le taux de clics peut aussi augmenter.

  10. Je suis aussi d’accord, je suis persuadé que google prend le ctr des résultats de recherche ! D’ailleurs dans webmaster tool on peut maintenant voir ses ctr naturels bizarre s’il ne les prendrait pas en compte non ?
    Sinon je suis aussi partisant du « linking est roi » comme le dit le juge parfois c’est sidérant la puissance des liens =)

    Même si comme tu dis  » En bref, soyez meilleur que les autres.  » c’est un joli mot de fin 😉

  11. Je suis du même avis que Sylvain, le contenu est important mais pas autant que le netlinking ! Je connais personnellement des référenceurs qui ont réussi à positionner des sites sur des expressions extrêmement concurrentielles quasiment sans contenu pertinent, uniquement en faisant pointer des milliers de liens externes vers les sites en question. Mais Google & Matt Cuts pourraient changer la donne, enfin, c’est ce qu’il se dit depuis des années… 🙂

  12. Il ne faut pas toujours penser qu’en terme de référencement, c’est dommage d’obtenir une première place avec un contenu qui fait péter le record des taux de rebonds.

    -> Des liens qui pointent vers un contenu de qualité, ca c’est la classe 😎

  13. En effet, ça peut servir de carte de visite de temps en temps mais à long terme ça ne reste jamais bien longtemps. Par contre je serai ravi que tu développes un peu plus

  14. Concernant le taux de clic il y as quelques webmasters qui ont fais des études là dessus en comparant 2 sites similaires et un réseaux de personnes se sont mis à visiter et à cliquer sur seulement 1. Il s’est avéré que le plus cliquez as progresser plus vite que l’autre.

    Cela me parait être un facteur cohérent qui doit sans doute être pris en compte. La qualité du site et le contenu à forcément un impact indirect sur le référencement.

    Edit Jambonbuzz : Je t’aurai bien laissé ton lien mais le nombre de fautes dans ton commentaire m’a donné du taf. Tu retrouves ta source et t’as un beau dofollow 🙂

  15. Evidemment que le taux de clics est pris en compte c’est un des rares facteurs humain que Google peut récupérer (ce sont les utilisateurs qui disent à Google que le résultat est pertinent) donc un des plus fiable.

    On peut évidemment en abuser mais Google a certainement déjà mis en place des procédures pour détecter ces abus (qui sont de toute façon lourd à mettre en place si on veut le faire correctement et facilement noyer dans la masse de clics normaux)

  16. BBonjour, en effet, le contenu d’une page est sont plus grand tresor. Car, c’est la facette qui fait que la page (ou site) soit referençable, unique et attirant. Merci pour ce poste.