L’évolution des backlinks de CP

Posted by on janvier 22, 2012 in référencement | 41 comments

Dans le cadre d’une action commune de plusieurs référenceurs sur l’évolution des plateformes de contenu en 2012, on m’a demandé d’apporter ma pierre à l’édifice et j’y réponds donc avec plaisir via cet article. Faut-il craindre une évolution dans l’année à venir dans la politique des plateformes de contenu et surtout, les backlinks auront-ils tous le même poids ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, revenons quelques années en arrière (pas si loin que ça). Il y a 5 ans, alors que le terme de référencement n’était pas encore prioritaire dans les cahiers des charges de site, obtenir un positionnement était relativement simple et la recette était quasiment toujours la même : optimiser le site avec title, description et keywords puis placer le site sur une vingtaine d’annuaires en n’hésitant pas à utiliser un petit allopass pour être dans les premiers résultats de liste en n’utilisant qu’une ancre et en pointant uniquement sur la homepage. Quelques mois plus tard, après la Google Dance le site apparaissait alors dans la première page et la recette devait s’appliquer de nouveau. A cette époque, longue traine, page interne et popularité n’était que des termes utilisés par des parias qui ne savaient pas que « le biz c’est d’être premier sur ton mot clé principal ».

Puis vint plusieurs changements, apportant avec eux une évolution de techniques pour faire du backlink, du bon et du mauvais. Sans refaire la liste, on peut citer le très fameux pagerank sculpting qui consistait à placer des nofollow au bon endroit pour donner plus de poids à une page ou une autre.

Depuis Google a bien évolué, son robot aussi et les choses se sont corsées : le pagerank sculpting est mort et Google met un point d’honneur à nous expliquer que chaque lien n’a pas la même valeur.

Alors qu’est-ce qu’un bon lien ?

Tout d’abord, la règle du nombre de lien s’applique toujours : plus il y a de liens différents dans une page, moins le poids de la page sera transféré.
Un bon lien est avant tout un lien depuis une page à fort poids / forte autorité. En clair, une page qui a elle même d’autres bons liens de pages à forte autorité.
Vient ensuite la théorie de la proximité sémantique : une page qui parle de référencement qui pointe vers une autre page qui parle de référencement renforcera la valeur du lien.
Puis, nouveauté Pandatesque 2011, un bon lien doit être sur une bonne page, avec du texte de qualité sur un site de qualité qui ne doit absolument pas posséder de duplicate content !

En clair, la théorie nous dit qu’une page doit avoir 300 mots, 1 à 3 liens maxi, pas de duplicate, une proximité thématique avec le site (et des thèmes google friendly), pas de duplicate, pas de fautes et avec des backlinks sur cette même page.

Vous avez une impression de déjà vu ? Normal car si vous faites du référencement vous aurez reconnu les règles de sites de « communiqués de presse » ou « site de CP » qui communiquent autant avec la presse que je fais des kebabs à minuit un soir d’été.

Voyons donc la recette d’un bon site de CP qui peut vous apporter de « bons backlinks »

Comment différencier un bon site de CP d’un mauvais ?

A mon sens, les sites de communiqués de presse n’en sont encore qu’à leur balbutiements.

1er point : la diffusion de l’autorité dans tout le site en interne et en externe

Tout d’abord voici ce que tout communiqué de presse devrait proposer :

Je tire cette image de l’annuaire Infinisearch qui vient de rouvrir ses portes. Ce site a su mettre en application de nombreuses bonnes choses mais s’il y a bien un outil qui le différencie des autres c’est cette fonctionnalité : populariser facilement la page sur laquelle vous venez de faire des liens. Il manque encore une fonctionnalité mais la ça relève peut être de l’utopie : populariser la page dans le temps pour éviter que l’effet prime de fraîcheur retombe trop vite.
Certains sceptiques peuvent se poser la question : Ne vaut-il mieux pas utiliser ces plateformes pour faire des backlinks direct ? Personnellement je pense que dans ce cas, 1+1+1+1 n’est pas égal à 3–>1 (4 backlinks ou 1 backlink backlinké 3 fois).

Deuxième astuce bien pratique de certains utilisateurs de plateformes de WordPress : les articles relatifs. Je ne vais pas reprendre Infinisearch qui le fait très bien mais je vais vous montrer une extension que j’utilise de temps en temps : SEO Auto Links & Related Posts. Un petit exemple rapide (pas le meilleur mais l’idée est là) :
Les articles sont choisis par mots clés ou par catégorie et si le travail est bien fait en amont les articles devraient être parfaitement reliés entre eux.

En résumé, pour cette année, privilégiez des plateformes de CP possédant déjà de l’autorité qu’elle diffuse en interne et qui vous propose de participer à augmenter le poids de votre soumission et par effet boule de neige, l’autorité globale du site.

2e point : l’illusion du spinning

J’en entends déjà certains m’insulter. Pas si vite camarade, je parle ici des plateformes de CP de haute qualité qui repéreront sans problème que tes mots « Néanmoins, naguère, bambins, frasques » et autres mots en vieux françois présents uniquement dans un dico des synonymes et une partie de scrabble d’une maison de retraite sont les signes d’un CP fait avec amour. Et le spin, le responsable du CP, il n’aime pas ça, juste au cas où Google le verrait et ferait de son site un exemple.
Si vous trouvez que les spins sont intéressants (et personnellement je le pense aussi), utilisez le sur de mauvaises plateformes de CP ou sur des blogs persos pour pointer vers vos beaux liens tout propres, vous y gagnerez forcément.

3e point : la hausse de la délation

Un site de CP devrait se donner les moyens de se protéger. Un formulaire de contact sur certains sites avec les champs « URL du CP en duplicate », « URL d’une copie » avec identification obligatoire du dénonciateur pour éviter les abus devrait pousser dans les mois à venir sur certains sites. Appelez-ça délation, collaboration ou ce que vous voulez, personnellement je trouve que c’est un moyen comme un autre d’assurer la pérennité d’un site en améliorant sa qualité. Bonus envisageable : ne pas supprimer l’url du contenu en duplicate mais offrir la possibilité à l’identificateur du problème de mettre son nouveau contenu et ses nouveaux liens dessus. Abusé ? Oui, ça t’apprendra à copier coller, fallait savoir lire.

La liste est encore longue mais avant de finir l’article, penchons-nous aussi sur l’évolution du comportement des utilisateurs

Et les utilisateurs dans tout ça

S’il y a bien une pratique qui va se développer dans les mois/années à venir c’est la création de « cercles d’auteurs ». Aujourd’hui, les rédacteurs de CP ont la possibilité de rédiger 300 mots et obtenir 3 liens mais bien souvent les CP se contentent plutôt de 250 mots pour 2 liens, faute d’inspiration. L’autre jour on m’a proposé un deal assez sympa : augmenter mes CP de 50 mots pour placer le lien d’un site que je ne connais pas. Face à cela, 10 personnes feront la même chose pour moi. En clair, pour un lien, j’en récolterai 10. Cela nécessite bien évidemment que chacun joue le jeu mais il est fort possible que ces échanges se développent. Seul frein à cela : la cohérence sémantique risque d’être affectée à telle point que certains responsables de CP obligeront les liens d’un article à pointer sur un domaine uniquement 🙁

Il y a encore bien d’autres techniques à développer. J’en avais déjà parlé dans un précédent article : le site « l’interview » ou encore « faut-il » ou le tout nouveau « cavachier » réinventent la technique de rédaction de CP en imposant un style qui permet de « cadrer » la rédaction. Le pari est plutôt réussi, on se retrouve avec des articles de qualité, faciles à écrire et avec de bons liens. Bref, l’expérience utilisateur est améliorée pour le rédacteur et pour le lecteur

Au final, quid des visiteurs ?

Ceci est la plus grosse question à se poser. Comme dit plus haut, un site de « communiqué de presse » n’atteint personne et sert souvent de plateformes de liens. Une évolution est peut-être à voir dans ce sens en poussant les sites de communiqués de presse à devenir des vraies plateformes visitées régulièrement par un lectorat hétérogène. La solution à cette problématique réside peut être dans la spécialisation des communiqués de presse sur un seul thème où les utilisateurs trouveront leurs bonheur.

Pour conclure sur cet article (bien trop long), il reste encore beaucoup de travail avant de transformer les sites de communiqués de presse en véritables machines à ranker. Certains ont pris de l’avance et d’autres deviendront vite inutiles s’ils ne rentrent pas dans une véritable stratégie d’évolution. En bref, racheter un domaine trusté et mettre un WordPress ne suffiront plus à faire de bons communiqués de presse.

Fin de mon point de vue. Vous avez aimé le sujet, prolongez la lecture avec les articles des blogueurs participant à l’opération :

41 Comments

  1. bonjour,
    je suis d’accord avec à peu près tout ce que tu dis ici mais je pense que cette transformation s’effectuera plus tard ().
    De bons sites de CP existent, il sont de plus en plus « select » ou payant ( faut bien vivre !); les soumissions sur sites de CP présentant moins de fonction, ont encore de beaux jours devant eux.
    Amitiés

  2. Pour populariser les articles et les fiches d’annuaire, on peut également faire appel à des logiciels un peu plus automatiques… Par contre je trouve ça dangereux le spining surtout quand on link le « money site ». Dans ma pyramide, je préfère avoir un second niveau propre avec du contenu travaillé et façonné à la main ^^

  3. haha j’avais complètement oublié l’existence des AlloPass. J’en avais utilisé en 2004 pour mon blog sur la photo numérique. Aujourd’hui ca me semble faire partie de la préhistoire ;-)) Le web évolue tellement rapidement.

  4. Bonjour,

    Comme je le disais sur d’autres blogs, il est intéressant d’avoir des avis de plusieurs professionnels sur les différentes plateformes de netlinking.

    Je pense aussi que les communiqués de presse vont prendre de l’importance même si la diversité des liens dans une prestation de netlinking est prépondérante.

    Ce qui est vraiment intéressant avec les CP, c’est qu’ils proposent des liens éditoriaux dans un texte thématisés. Il est certain que Google accordera plus de poids à certaines plateforme de CP que d’autres. Il sera nécessaire de faire le tri. A suivre…

    amicalement

  5. 2004 était aussi une époque où on faisait beaucoup, et facilement, des échanges de liens, même avec les sites les plus populaires sur la thématique. En tout cas c’est ce que je faisais :p

  6. j’ai vu des « référenceurs » en agence utiliser des allopass il n’y a pas si longtemps….. pour dépenser/justifier du budget… dur. Article très complet en tout cas, chapeau !

  7. Je trouve étonnant que certains aient peur du spinning ou d’effectuer des liens directement vers leurs sites.
    N’oubliez pas que Google est un algorithme et qu’il agit comme tel.
    Enfin concernant le payant, il faut calculer les effets d’un tel article avant de critiquer ou d’approuver. 😉

  8. Il n’y a quasiment plus besoin de formulaire de délation car les webmasters de sites de CP se connaissent presque tous. Par contre il est important de faire une liste triée sur le volet pour séparer les bons et mauvais sites de communiqués pour en tirer vraiment le bénéfice d’un travail

  9. Bonjour,

    Je suis bien d’accord avec la promotion des articles de CPs dans les digglikes. Je suis d’ailleurs une fervente utilisatrice de ce système.

    Sinon, concernant l’utilité des plateformes SEO pour les utilisateurs, malheureusement, ce n’est pas utile comme vous le spécifiez et c’est bien dommage. Heureusement qu’elles servent au référencement au moins.

    Maintenant, il reste à voir l’évolution de ces plateformes. Vers quoi elles vont migrer pour rester vivantes chez Google ?

    Bon weekend,

  10. Un rédactionnel optimisé associé à une sélection en amont d’annuaires et sites de CP de qualité permet de booster ses positions !

  11. Merci à toi pour ce nouvel article très instructif.
    Personnellement je ne suis pas un adepte des sites de communiqués de presse. Mon principal reproche est le fait qu’ils sont souvent sans aucune thématique.
    Je n’avais pas envie de me retrouver entre les salades bio et les tables de jardin….
    Mais j’avoue réfléchir à la possibilité d’en refaire…
    Bonne fin de week end !
    Loïc

  12. Totalement d’accord sur le paragraphe consacré au spin : réserver ses meilleurs textes pour les plateformes les plus populaires et qualitatives (si on a la chance d’avoir un compte auteur) et placer ses spin un peu plus dégueulasses sur des plateformes moins importantes.

    En ce qui concerne la pérennité des plateformes, il y a fort à parier que Google nous ponde dans le futur une maj de son algo contre les fermes de liens que constituent les CP. Gogole la déjà fait aux US, pourquoi pas en France ?

  13. Pouvoir publier à la suite de son communiqué directement dans 3 ou 4 Digg Like, comme à l’air de faire Infinisearch, est effectivement une très bonne idée !

    Je n’ai aucune compétence pour créer un plugin WordPress qui permettrait de faire ce genre de chose, mais je suis sure que si un référenceur s’y mettait, en reprenant par exemple la liste des Digg actuellement sur boost.bookmark, et qu’il mettait ce plugin à disposition des autres référenceurs, la plupart des plates-formes finiraient par s’en équiper ! Et ce serait un plus pour les Digg effectivement présent dans le plugin.

    Peut-être que cela existe déjà ? Sinon, je lance cette idée, – sachant qu’une idée n’est qu’une idée et qu’on ne peut s’en approprier la propriété de quelque façon que ce soit… – J’espère que quelqu’un la reprendra 😉

    Merci en tout cas pour cet article !

  14. Pour ma part j’ai installé Seo Smart Link Business sur mon site de communiqués de presse pour améliorer grandement le linking interne, ainsi tout le monde profite du jus seo du site.
    Des sites de CPs thématiques sont l’avenir c’est sûr, pour le visiteur je ne pense pas, mais pour ranker oui.
    Et le payant, j’ai passé mon site de publication en payant car modérer et référencer 50 communiqués par jour bénévolement ce n’est juste pas viable…

  15. Super article, merci. Je te rejoins sur tout et en particulier sur la pratique des « cercles d’auteurs » sur des thématiques proches, que j’utilise déjà un peu et qui me semble effectivement être à creuser sérieusement.

  16. « Nonobstan »t le fait que j’utilise naturellement le mot « neanmoins » j’aurais tendance à penser que le spinning peut être de bonne qualité, même si je l’utilise très peu. Parce que je suis sans doute de la vieille école, j’avoue que mes rédactionnels sont le plus souvent faits à la mano.

    Je trouve très bonne l’idée du cercle d’auteurs. Si elle reste complexe à mettre en place, c’est encore un bon moyen de plus de rendre les contenus plus naturels.

  17. C’est vrai que tous ces systèmes permettent d’optimiser la diffusion des communiqués de presse.
    Cependant, je trouve qu’il n’y a pas de secrets : le communiqué doit être de qualité, avec un contenu intéressant, et des liens amenant vers des pages agréables, le tout doit être clair et propre.

    Après, en associant à cela un site de qualité, et surtout en multipliant les communiqués au maximum, on est certains que ça puisse fonctionner !

  18. 100% d’accord avec ce que devrait proposer tout bon site d’annuaire ou de communiqué de presse : la possibilité immédiate de créer des liens rapidement vers le nouveau contenu créé.

    Et également d’accord avec le spin : plus la plateforme est de qualité, moins ont doit avoir recours à cette technique pour ne pas griller ses contenus ou son statut d’auteur. Autant réserver les contenus de m**** aux autres sites de piètre qualité.

  19. Voilà un thème intéressant : quelle maturité pour ce type de sites ? A ce sujet, les avis divergent. « C’est la fin », « c’est à maturité », « il y a du chemin »… A vous de choisir messieurs.

    Ce que tu annonces / souhaites pour cette maturité est intéressant. Je suis persuadé néanmoins qu’on n’y arrivera jamais. Pourquoi ? Parce que la mise en place de tels systèmes prend trop de temps par rapport au retour espéré, dans la majorité des cas.

    Seule une pénalité générale de Google pourrait faire peut-être évoluer tout çà.

  20. Déjà je te remercie pour la copie d’écran et les citations sur Infinisearch.

    A propos d’étaler les soumissions de digg-likes dans le temps, ça relève complètement de l’utopie dans le sens ou c’est difficilement gérable. En attendant, j’ai ajouté la possibilité de différer la publication d’une soumission (et donc des digg-likes si les champs sont remplis).

    Le spin ? Cela ne me dérange pas tant qu’il est propre.

  21. même si se n’est pas encore le cas je suis persuadé que le spin sera détectable assez facilement par google a moyen terme, quand je référence un site je vise le long terme donc je rédige (ou je fait rédiger) du texte unique pour chaque communiqué.

  22. C’est un point de vue intéressant !

    Petite question suite à ce paragraphe:

    « L’autre jour on m’a proposé un deal assez sympa : augmenter mes CP de 50 mots pour placer le lien d’un site que je ne connais pas. Face à cela, 10 personnes feront la même chose pour moi. »

    Je ne comprends pas tout 🙂 Si tu fais un seul lien, et que tout le monde fait un seul lien, ca fait un lien en échange par personne ?
    Il faut faire 10 liens pour avoir 10 liens en retour ?

  23. Merci pour cette réflexion fort intéressante sur les sites de CP. Je me demandais en effet quel sera leurs pérennité et comment Google va réagir suite à leurs créations en masse. Cet article a répondu à certaines de mes questions.

  24. Je pense effectivement que les sites de communiqué de presse devraient aussi penser à être visités et pas ne juste servir à poser des liens. Les contenus auraient alors de vraies raisons d’être et pourraient être utiles donc consultés.

  25. Pour compléter la « liste » des outils, on utilise sur http://wwW.web-communique.com le plugin WP Plagiarism. Il est payant mais permet en 1 clic d’analyser un texte complet, par paquet de mots (dont on peut définir le nombre de mots). ça permet de faciliter le suivi de la duplication puisque les bouts de phrases dupliqués sont surlignés en rouge (avec un lien vers la page Google identifiant la duplication), et en vert si l’expression est unique.

    Relativement fiable en général, nous l’avons étendu sur toutes nos plates-formes.

    Attention : le plugin est payant, mais pas plus de 15€ si je me souviens bien, à utiliser indéfiniment par la suite 🙂

    Merci pour ce bel article dont le plus grand mérite est à mon sens de développer l’envie de travailler en communauté !

  26. Je suis d’accord sur le fait que les CPs devraient se thématiser à terme. Mais cela va franchement réduire le nombre de CPs pour des sites qui ont des thématiques peu communes.

    Par contre certes, la majorité des CPs français sont trop peu visité, mais il en existe qui font bien 10K vu / jour. En tout cas moi je reçoit quelques visiteurs /jour grâce aux CP.

  27. Tout a fait d’accord avec ta phrase de conclusion, les communiqués de presse vont avoir l’obligation de se tourner vers du vrai contenu pour pouvoir continuer leur ascension.

  28. Faut vraiment que j’arrête de prendre des vacances (dans mes rêves), je ne vois plus tes superbes publications 🙂
    Je viens de lire le focus sur 2012, super intéressant et, maintenant, ton point de vue sur les CPs.
    La communauté du référencement, un monde que j’apprécie de plus en plus, quelle que soit la couleur du chapeau 🙂

  29. merci pour cet étude personnellement je crois qu ilya une différence
    entre ce que peux apporter un digg un annuaire et cp
    il faut travailler sur plusieurs support pour avoir une bonne référencement

  30. Bonjour, je suis Georgette, la « fameuse » Mamie du Cantal http://www.mamie-du-cantal.com

    Après l’énorme buzz qu’à reçu mon blog le mois dernier (j’ai eu 330 000 visites et des liens assez incroyables), j’ai décidé de lancer mon service de publication de contenu.

    Il est possible d’y ajouter ses articles et CP gratuitement mais pour cela les contributeurs doivent respecter quelques règles. Notamment, ils doivent s’exprimer comme moi (une grand mère un peu geek) et parler à la 1ère personne.

    Par rapport à ton article, j’y vois plusieurs avantages : le contenu sera véritablement unique (surtout si les gens jouent le jeu à fond comme c’est le cas sur les premiers articles publiés), les liens ont plus de poids grâce au buzz précédent et les lecteurs y trouvent une information agréable à lire (bien que les articles soient évidemment moins intéressants que les miens vu qu’ils ont un aspect commercial).

    Qu’en penses-tu ?

  31. Merci pour ce billet car il y a bien évolution et l’année 2011 le montre donc reste à confirmer encore cette année en 2012. Mais il est vrai que les sites CP n’auront pas la même qualité de backlinks ou poids ce qui semble être une évidence. Donc c’est aux référenceurs de varier leurs liens en étant sélectif afin d’en profiter au maximum. Toutefois vu l’évolution actuelle des CP on va plus vers le payant mais 2012 ne fait que commencer alors à suivre.

  32. j’ai vu des « référenceurs » en agence utiliser des allopass il n’y a pas si longtemps….. pour dépenser/justifier du budget… dur. Article très complet en tout cas,merci et bonne continuation 😉

  33. Article intéressant. Moi qui vient de commencer une campagne SEO je n’ai pas encore utilisé les CP. Mais en ce qui concerne les annuaires j’en ai vu certains qui analysent le texte que tu écris pour la description, et si ils trouvent sur le web un contenu similaire, ils ne le valident pas. C’est très bon pour éviter le duplicate content, pour pour moi, bon pour eux, bon pour tout le monde 🙂

  34. Bonjour ! Article très instructif je m’attarde un peu sur le spin s’ il est efficace (sur certain plateforme) je ne vois pas où est le mal d’en faire usage ?

  35. En maitrisant bien le dupicate content, les CP sont un vrais moyen d’optimiser son référencement. Par contre, ils sont chronophage car pour faire les choses bien cela demande du temps.

  36. Effectivement sur les communiqués de presse,il faudrait une rubrique contact pour pouvoir signaler les articles spinnés, un vrai fléau qui met en péril le site tout entier et nos propres liens : http://www.webmaster-referencement.fr/consultant-referencement/referenceur-freelance/content-spinning-et-lutte-anti-dopage.html

  37. Comme Google a diminué l’influence des comparateurs de prix, il risque aussi de diminuer l’influence des CP et autres digg like en cas d’abus. Peut être le poids du référencement social (clics sur le bouton +1) sera t’il plus important?

  38. De tout l’article je pense que le dernier point est le plus important de tous, il faut faire évoluer les sites de CP afin qu’ils deviennent utiles aux internautes. C’est le meilleur moyen de leur assurer un avenir perrein.

    Pour cela on peut opter pour du CP thématique, mais pourquoi pas également rattaché à un véritable site sous forme de « guide », on pourrait imaginer une rubrique FAQ également constituée de CP et bien d’autres choses.. tout cela reste encore à mettre en place !

  39. Effectivement, les sites de CP ont de plus en plus de succès. Et deviennent aussi déjà des poubelles pour certains que je ne citerai pas. Alors 2012 l’année du CP? On verra en décembre… Mais la tendance est là.

  40. Sympa d’avoir la vision d’un professionnel. Pour ma part, en tant que simple amateur touche à tout, je me suis essayé au spinning et je comprends que certaines plateformes en aient tant peur.

    Quand il est mal maîtrisé, on trouve beaucoup de fautes, des phrases au final mal écrites et un bon article peut vite se transformer en bouillon si on a pas l’expérience derrière.

    Alors certes, la plupart des référenceurs pros sont surement conscients de ce problèmes et peuvent le contourner de part leur expérience mais le fossé entre un texte écrit à la main et un texte spinné reste un peu grand, lorsque cela est fait de manière amateur (90% des gens?)

  41. Merci bon ces bons conseils. Je continue de m’interroger sur le temps que cela va continuer à fonctionner et, surtout, quelles seront les alternatives aux CP.