Petit rappel sur les indicateurs de visibilité

Posted by on octobre 4, 2011 in Mode d'emploi | 32 comments

Je vais faire court mais je sens qu’un petit rappel est nécessaire pour certains. Le Panda va nous tomber dessus une fois tous les deux mois et je sens le manège arriver à chaque fois. Petit rappel des bases de référencement (oui toi aussi qui a 50 ans d’expérience dans le web tu ferais mieux de le lire, j’ai vu des « pros » se faire avoir)

webmaster-tools

Petite liste à connaitre par coeur :

  • Impressions : Nombre de fois où la page est affichée dans Google pour un mot clé donné. Le chiffre arrondi se trouve sur Google Webmaster Tools et de manière imprécise et arrondi sur l’outil de générateur de mots clés.
    Impression = Visibilité du site 
  • Positions : C’est le niveau de visibilité de votre site sur un mot clé donné. Sur Google, ce chiffre peut aller de 1 à 1000 (et oui, on ne peut afficher que 1000 résultats pour une requête). Point important : les impressions d’un site sur un mot clé sont proportionnelles à leurs positions, si vous êtes dans la 1ère page, vous allez avoir un score d’impression élevé (le plus élevé même puisque votre site va être « présent » sur la page, plus on descend et plus on perd d’impression et donc de visibilité). Ce chiffre peut être variable selon la personnalisation de la recherche mais en général un outil de relevé de position sert à la connaitre.
  • CTR ou Taux de clic : C’est le nombre de clics sur votre site divisé par le nombre d’impressions sur un mot clé donné. Ce taux est aussi proportionnel à la position. Selon les domaines et les mots clés, les taux de clics seront variables. Certains domaines vont avoir un taux de clic fortement élevé sur la première position puis diffus sur les autres. D’autres secteurs auront un taux de clic mieux dilué sur les trois premières positions. A savoir que Google offre 10 choix  publicitaires + 11 choix publicitaires max par page de résultats. Le taux de clic est donc dilué sur tous ces choix de manière non équitable.
    Ce taux de clic peut être trouvé sur Google Webmaster Tools (de manière arrondi)
  • Les visites sur votre site vous procurent un trafic régulier. Les visites issues des moteurs de recherche sont fortement liées aux 3 critères cités précédemment. Le calcul des visites peut se faire de la façon suivante :
    Impression x Taux de clic = Visites
    Les visites sont visibles uniquement par les webmasters. Les outils existants tels que Google Trends sont aujourd’hui trop loin de la réalité pour être considéré comme référent.
  • Longue Traine : Appliqué au référencement, cette méthode consiste à être présent sur de très nombreux mots clés peu recherchés (donc avec peu d’impressions) mais qui apporte beaucoup de trafic si on les additionne tous. Généralement, les personnes bénéficiant de la longue traîne ont une position assez élevé sur ces mots clés et ont donc un CTR plus important.

On va s’arrêter là pour les définitions. Maintenant quand vous voyez un site qui se prend -70% de visibilité, vous êtes censé comprendre qu’il a perdu 70% de ses impressions potentielles sur un relevé de positions qui ne peut correspondre à l’intégralité des mots clés référents du site (surtout s’il surfe sur la longue traine).

Or si ce site perd 70% de ses impressions sur des mots clés où il a un CTR de 0 ou 0,02 (comme c’est le cas avec beaucoup de mots clés de la seconde ou troisième page), il aura donc perdu 70% de ses impressions x 0…je vous laisse faire le calcul pour trouver le nombre de visites perdues.

Un relevé de position pour Panda devrait s’arrêter à 10 positions et ne pas extrapoler sur des mots clés qui génèrent des taux de clic proche de 0 pour les sites…Mais hélas, cette donnée ne peut être public.

De nombreux articles et tweets ont montré que les chiffres étaient surestimés et je ne lance pas ma prose sans avoir vu cela de mes yeux de manière formelle.

Libre à vous de me croire ou de croire Google Trends, j’espère juste que ce petit cours vous a permis de comprendre que non, certains géants sont loin d’être tombés. Les seuls qui ont été touchés sont, pour ma part, ceux qui ont été bannis de leur longue traine et ont ainsi perdu des dizaines de milliers de visiteurs sur beaucoup de mot clé à CTR important.
Panda sera vraiment une menace quand il touchera les sites dans leur coeur de visibilité, c’est à dire les 10 premiers mots clés référents d’un site qui apportent la majorité du trafic. Evidemment, cette phrase n’est pas applicable aux sites bénéficiant d’une longue traîne importante où dans ce cas, Google devra supprimer des milliers de mots clés référents si vraiment le site ne joue pas le jeu. A mon avis, cela a déjà été le cas pour la plupart des comparateurs.

 

Si vous souhaitez valider on infirmer mes propos, libre à vous, les commentaires sont ouverts.

32 Comments

  1. Effectivement, pour ma part Journal du Net annonce -11% de visibilité pour mon annuaire après Panda 2.5, alors que parallèlement je vois de mon côté une augmentation + de 25% du nombre de visiteurs sur le site 🙂

  2. Merci pour ce petit rappel toujours utile et la démystification de certains chiffres que l’on peut apercevoir.

  3. Je souhaitais valider ces propos et voler un lien, c’est chose faite.
    Plus sérieusement (ou pas totalement par rapport à la phrase précédente), c’est un bel article que tu devrais laisser en avant sur ton blog. 😉

  4. Le score de visibilité et l’audience effectivement, rien à voir, il est donc très important de diversifier la source de ses visites
    – Reseaux sociaux
    – Emailing
    – Contenu « mis à jour et pertinent, pour les visites en direct

    cest plus facile à dire qu’à faire 🙂

  5. Eh bien cela mérite réflexion et analyse… je vais m’y livrer et on en reparle, ici ou ailleurs

  6. Merci pour cet article car je crois qu’une très grosse partie des statistiques données sur Panda sont fausses et je l’espère car quand je vois le nom de certains sites que je juge de qualité, cela fait peur.

    ps : pas mal la page sans le « menu » de gauche.

  7. C’est bien de rappeler qu’il faut toujours se méfier des chiffres sortis de leur contexte. Quel que soit le domaine c’est la même chose, que ce soit pour le chômage, l’insécurité ou le seo…

  8. Merci pour ce récapitulatif. Ca ne fait jamais de mal de revoir certaines notions importantes. Et j’en ai même appris une nouvelle (longue traine).

  9. Il faut bien reconnaître que tous ces chiffres sont contradictoires. Seuls le webmaster d’un site peut vraiment savoir ce qu’il en est. Même avec des outils comme semrush,l’analyse se limite aux termes tapés de façon exacte, qui sont sur les 2 premières pages de GG, et qui sont tapés globalement suffisamment de fois par mois par les internautes. Pour notre site de montage photo, c’est seulement 20-25 % du trafic, les 75-80% restant sont pris sur la longue traîne. Cela étant, comme on gagne chaque mois du trafic (pour le moment) on ne va pas aller se plaindre ! Je suis assez septique sur les chiffres qui sont communiqués pour wikio par exemple…

  10. Pour ma part j’ai gagné des visites, mais est ce que cela est du à cette mise à jour ou au travail de référencement ?

  11. Après avoir relu la méthode d’étude, il semblerait que search metrics pondère en prenant en compte les impressions et le ctr moyen des positions. Hélas ces données sont tellement variable que mon constat est bien réel…

  12. Je Plussois avec L’ami gwaradenn

    tres bel article que tu nous a pondu la. Tout comme toi je pense que de nombreux geants sont encore debout et que la claque du panda n’a pas affecté leur trafic tant que cela

  13. Effectivement, c’est bien de revenir sur les termes, car on entends toujours tout et n’importe quoi. Il faut souligner que techniquement, perte de visibilité et perte de trafic sont deux choses bien différentes.

    De plus, si on va plus loin et qu’on se place d’un point de vue utilisateur, on peut dire que impression et visibilité sont deux choses différentes. En effet, je ne suis pas sur que les résultats en dessous du fold soient souvent vues par les utilisateurs Google, vu le nombre de clic cannibalisé par les annonces Adwords et les premiers résultats naturels.

  14. En fait, il suffit de pas grand chose pour perdre beaucoup de visiteurs. C’est ce qu’il m’est arrivé avec la première mise à jour de Google Panda. Mon site est tombé de deux ou trois positions sur des mots clés où il était premier et cela a fait plus de 60% de visiteurs en moins.

    C’est vrai que si on est dans le ventre mou des classements quelques positions de plus ou de moins ne changent pas grand chose. Par contre quand on joue les premières places, la moindre modification de classement a un impact beaucoup plus important.

  15. Très bon article qui permet d’y voir plus clair sur les manière de ce « panda ». Pour ma part, ça n’a pas baissé non plus, mais c’est toujours en constante augmentation. Pourvu qu’ça dure.

  16. Tres bon récapitulatif de l’importance du référencement.
    Le référencement doit être régulier, sinon nous perdons rapidement des positions.

    Merci à Jambon Buzz

  17. J’avais moi aussi été alerté par les différences flagrantes entre les chiffres annoncés par searchmetrics à propos de l’un de mes clients et ce que je constatais en réel sur le trafic du site.

    Mon analyse a été exactement celle que tu décris.

    A ce sujet, toujours prendre les analyses généralistes avec des pincettes. Je trouve que searchmetrics aurait gagné en qualité d’analyse en ne prenant que les 10 premières positions d’une requête.

  18. Si c’est toujours intéressant de relire les définitions, je suis un peu plus circonspect sur les conclusions (que je pense trop hâtives) :

    Chaque site est très différent et aura donc une construction de mot clé propre qui ne rentre pas dans des cases prédéfinies.

    Dans TOUS mes sites, aucun ne correspond à une majorité de visites générées en 10 mots clés, que ce soit sur mes sites d’agence ou site client et ce, depuis 7 ans, ma longue traîne apporte toujours environ 85% de mes trafics, alors soit j’ai pas compris (ce qui est possible), soit cette phrase pourrait faire l’objet d’une clarification.

    Pour le fond, je me moque un peu de ce que Panda fait sur les autres sites, ce sont mes sites clients qui m’intéressent, si des annuaires et des sites de mauvaises qualités disparaissent c’est bien, notre job de référenceur est de toute façon de placer nos sites clients devant ces entités…

    S.

  19. @Sabattini :
    Tu n’es pas le premier à me faire la remarque. Pour ma part j’ai travaillé sur de nombreux sites et je les sépare en deux catégories :
    – ceux qui bénéficient d’une longue traine très importante (80% du trafic)
    – ceux qui bénéficient de 20% des mots clés qui apportent 80% du trafic

    Bon je vulgarise un peu, rien n’est aussi précis mais c’est souvent dans cet ordre de grandeur.

    Je pense que dans le 2e cas, si les 20% de mots clés sont touchés mais pas le reste on peut parler de pénalité. Si dans le 1er cas, la majorité de la longue traine est touché, on peut parler de pénalité.

    Et c’est là le problème, on traite ces deux genres de sites de la même façon. Sans avoir le CTR précis requête par requête (ce qui est impossible) il est impossible de faire un classement des sites les plus touchés par Panda.

    Merci de ton commentaire en tous cas, je suis toujours content d’avoir des référenceurs qui ne pensent pas que 10 mots clés font le référencement d’un site.

  20. Très bon les 50 ans d’expérience dans le web !
    sinon c’est vrai qu’il ne faut pas prendre les données de Searchmetrics pour argent comptant … tout comme Google Trends . Heureusement d’ailleurs !

  21. Merci. C’est le genre de sujet qui mériterait bien plus qu’un post mais carrément une belle étude de cas bien fouillée…je dis ça je dis rien, mais vu les retours ça cartonnerait.

  22. Depuis la mise à jour Panda 2.5 fin septembre, il semble que dailymotion soit moins visible qu’avant dans les pages de résultats Google au profit de youtube.
    Même chose pour les shopbots, google shopping gagne des places alors que les comparateurs classiques en perdent.
    De là à penser que google favorise un type de technique qu’utilise ses services au détriment d’autres, il n’y a qu’un pas que je ne franchirais pas !!!!

  23. Sans oublier les sites qui ne jurait que sur 2 ou 3 mots clés qui représentaient ainsi une majorité de leur visites. Personnellement aucun impact à détecter.

  24. Merci pour ce petit rappelle. Concenrant panda vous avez raison j’ai lu pas mal d’article sur le sujet et la plupart entre eux confirment ce que vous dites. Pensez vous que Panda sera capable de toucher les sites (les géants) dans leurs 10 importantes requêtes? si oui, est ce que cela n’aura pas d’effets secondaire sur ces revenus? Merci.

  25. Positionner les bons indicateurs c’est avoir fait la moitié du chemin.
    L’analyse et donc l’interprétation sont l’autre moitié devant lesquels nous sommes aveuglés…chacun pensant avoir à disposition suffisamment de matière grise pour…Cf. Sketch Coluche 😉 ).

  26. Un article « back to basics » comme il en faudrait plus souvent, pour arrêter certaines rumeurs qui courent sur la chute des géants du web, qui bizarrement n’arrive pas vraiment…
    Comme le dit si bien SEO factory girl, c’est un sujet qui mériterait d’être abordé plus souvent.

  27. Très bon article. Je pense que de nos jours la longue traîne est la source de traffic la plus importante que l’on peut avoir sur un site car les internautes tapent de plus en plus des rêquetes longues pour afiner au mieux la recherche. Si un site est pénalisé sur celle-ci, ça doit faire des dégats.

  28. En me positionnant sur mon mot-clé préféré ( je vous laisse deviner lequel 🙂 ), j’ai eu la chance de me faire une journée 10è donc en 1ère page, et maintenant je suis 12 è, donc en …
    Et bien, côté impression la 1è m’apporte 8 x plus et côté visites 6 x plus ! Mais, au final, c’est bien sur la longue traîne que je fais + de 60% de mes entrées … Alors … Pandi-Panda : Pff ! 😉

  29. C’est avec un grand plaisir que je découvre ce blog.L’analyse est intéressante,j’utilise des requête  » longues traine » sur mes blogs et effectivement cette stratégie apporte du trafic . Je redoute cependant une chute de trafic à chaque instant, j’espère ne pas être affecté par panda.

  30. C’est toujours bon de rappeler les bases, surtout quand elles sont bien expliquées comme ici. Je vais me servir de ton article pour faire mes exposés devant mes clients moi 🙂

  31. Panda n’est pas si méchant que ça !! Selon moi son objectif est de faire prendre conscience aux Webmasters qu’il est préférable de rendre Internet meilleur en arrêtant d’utiliser des techniques toutes pourries, et en piquant du contenu à gauche et à droite sans chercher à apporter quelque chose à ses visiteurs, ce qui finalement est l’essentiel !

    Les sites respectant les règles dans les grandes lignes ne sont pas touchés. Puis Panda, j’ai plus l’impression que ça a été, est, une alarme et non un coup de bâton. Tant que ça rend le Web meilleur, et enlève des gros sites vides de sens de la première page des résultats quand je fais une recherche, tout roule 🙂 !

  32. je rejoins un peu l’avis de david. Google a voulu faire peur pour remettre de l’ordre dans tout ça…