La stratégie de Google (avis perso)

Ce message fait suite à la lecture du très bon blog de Laurent Bourelly sur la réaction de Ruppert Murdock face à Google

L’article possède une approche véhémente et intéressante. En résumé, un monstre va être remplacé par un autre qui sera beaucoup plus puissant.

Quelques bémols à cette approche :

  • Google ne propose pas la consultation d’articles complets en archives. Si Google archive un contenu, il pourrait très bien le proposer gratuitement ou le faire payer mais dans ce cas précis, il serait vraiment accusé de voleur
  • Google a toujours affiché l’ambition d’être le meilleur sur la recherche web car un algorithme pertinent pour de la recherche pourra être pertinent pour afficher de la publicité contextuelle. Aujourd’hui cette pertinence n’est pas atteinte à 110%, personne ne se sert du bouton « j’ai de la chance » et cela peut se voir par les référenceurs, la première place ne cannibalise pas (entièrement) les autres.

Pour améliorer l’algorithme, il faut être capable de le nourrir de textes réels, bien écrits afin d’étudier les sèmes, les grammaires et apprendre à un robot à lire chaque langue comme on pourrait le faire pour un enfant (en lui faisant apprendre le dictionnaire par cœur).

Pour y parvenir, deux mannes de contenus sont parfaites : les articles de presses et les livres représentées par les services news et books.

En plus de cela, les livres vont permettre d’améliorer la technologie de reconnaissance de caractères qui permettra à long terme de placer de la publicité sur n’importe quel support papier / images / vidéo sans avoir la contrainte d’avoir un texte « en dur ».

Il ne manquera plus que l’audio pour Google, déjà accessible via Youtube et sa future gestion de sous titres automatiques où les internautes vont bien placer au bon moment pour aider Google à cette bonne reconnaissance.

A partir de là il n’y aura plus de limites pour Google, il pourra :

  • Indexer en temps réél du nouveau contenu de manière très pertinente
  • Posséder un thésaurus complet, entièrement remis à jour en temps réél
  • Améliorer les publicités contextuelles multi-support
  • Proposer des services entièrement gratuits de VOD, E-book on demand, etc.
  • Proposer de la publicité contextuelle en temps réél : parsing de site, création d’une campagne adwords optimisée et affichage précis sans jamais passer par un éditeur de campagne.
  • Proposer des services de traductions instantanées très précis

En clair Google cherche à maitriser les mots, les phrases, les tournures, les sens ; il est encore à l’apprentissage de la lecture et impose des règles pour que les webmasters / référenceurs arrivent à écrire le web de façon à ce qu’il puisse le lire.

Ruppert Murdock ne voit que la partie « pillage » de contenu, et il a bien raison de faire attention mais Google à su séduire tout le monde en proposant du trafic contre de la gratuité et je pense que perdre du trafic n’est pas envisageable à l’époque où la presse papier souffre.

Tout le monde commence vraiment à cracher sur Google. C’est vrai que son modèle repose essentiellement d’un contenu qu’il ne rédige pas mais il est loin d’être le seul à le faire. Son ambition de délivrer une culture à tous est remarquable et mérite d’être encouragée, toutefois connaissance rime avec puissance et il serait sûrement très utile de mettre des gardes fous à certains endroits, comme la sécurité et le droit de prescription.

Pour finir, je rebondirais sur une traduction approximative de l’article de Seth Godin sur ce thème :

Vous ne tirez pas sur les moteurs de recherche qui vous amènent du trafic, vous les payer.

Si vous ne pouvez pas tirer de bénéfices de votre trafic naturel, vous devriez faire autre chose. Demander de l’argent pour son trafic ne vous donnera ni bénéfice, ni trafic.

You don’t charge the search engines to send people to articles on your site, you pay them.

If you can’t make money from attention, you should do something else for a living. Charging money for attention gets you neither money nor attention.

6 commentaires

  1. Salut,

    C’est toujours super intéressant de lire une réponse telle que la tienne.
    Aujourd’hui, on a plus l’habitude d’observer les réponses en quelques caractères coincés entre RT et le lien raccourci…

    Ce dont tu parles est la sémantique appliquée à la recherche d’information. Il s’agirait pour Google de comprendre le sens du contenu qu’il indexe. Il existe des initiatives dans ce sens, mais pousser le concept sur un index tel que Google semble poser des contraintes assez denses. Dans tous les cas, Google demeure « idiot » puisqu’il n’est pas capable de « comprendre » ce qu’il lit.

    Au rythme où progresse Google, il dépose sur place tous ses concurrents sur et en dehors du Web. La grande question est de savoir si on n’arrive pas vers un modèle de la pensée unique avec les côtés négatifs que cela engendre ? A mon avis, l’humain va rester maître de la machine. Ou alors, ça se termine comme dans Matrix…

  2. Un petit avis perso sur  » Son ambition de délivrer une culture à tous  »
    J’aurais dit « associer de la publicité très rémunératrice à tous les supports, notamment les supports culturels ».
    Pour ce qui est de Murdoch, tout comme les majors du disque, il a raté un gros virage technologique et la sortie ne sera sans doute pas simple.

  3. Ah oui, j’oubliais de dire que Seth Godin est vraiment très énervant. Il dit en 2 phrases ce qu’il me faut plusieurs paragraphes pour exprimer.

  4. @Laurent, Seth est très bon dans son domaine…Mais à vouloir devenir une machine infernale, Google ne tiendra pas le choc à mon avis…

    Indexation de contenu…OK
    Meilleur tri de l’information…OK

    Mais de la à comprendre…Cela existera sûrement un jour et fichtre les soucis d’index gigantesque, ils trouveront comment faire…

    Mais ou iront voir les SEO ? Les passionnés du comportement Web ?

    Personnellement je prend le SEO pour ce qu’il est : Un grand jeu avec les moteurs…

    Si on en arrive à ne plus prendre en compte que « ce contenu est bon car viens de chez X » alors je zappe Y ! Il n’y aura plus rien d’attrayant à vouloir jouer le malin.

    Si Google devait remplacer un jour l’être humain pour une meilleure indexation…Il signera sa fin, tout simplement.

    Je ne sais pas pour vous mais en ce qui concerne l’indexation temps réel, depuis quelques mois je vois mes articles indexés en moins d’une minute, placés en première ou seconde page sur une requête du contenu…Et ne plus bouger ! Voila mon article indexé et à sa place en l’espace de 5 minutes !

    Bataille de contenu en temps réel peut-être ? Dans ce cas, j’automatiserai toutes mes publications et ne prendrait plus le temps de rédiger sachant pertinemment qu’un autre contenu prendra ma place dans les 5 minutes qui suivront…

    Raisonnement balancé… 🙂

    Merci pour ces deux articles

Les commentaires sont fermés.