10 erreurs à ne pas commettre lors de la création d’un site web

Vous créez un site web ? Ces 10 astuces peuvent vous aider 😉

1 – Souscrire à un site gratuit

Je ne peux pas citer de marques ici car leurs avocats surveillent énormément le web mais méfiez vous des offres de partenariat ne vous proposant que le coût d’un hébergement. Par principe, évitez fortement toute offre de création de site qui commence par un appel offshore, ça peut paraitre raciste mais posez vous la question, pourquoi je délocaliserai un service d’appel si ce n’est pour faire du chiffre ou proposer une offre (exclusive) de site gratuite ? Je ne sais pas pour vous mais personnellement si j’ai une offre limité à quelques personnes je prends mon téléphone pour la gérer.

Un site gratuit ne se souscrit pas, il se crée ! Il y a assez de ressources aujourd’hui pour être présent sur le web en peu de temps (blog, myspace, page facebook, etc.)

2 – Croire que construire un site c’est rapide

Dans le web, rien n’est simple. Quelque soit la taille de votre société vous aurez à gérer la création du site dans son ensemble ainsi que sa maintenance. Que vous soyez seul à le faire ou en passant par une agence il faudra y consacrer du temps avant, pendant et après si vous voulez que votre site ait du succès. Si vous savez que vous n’allez pas avoir de temps à consacrer au site vous avez deux options :  abandonner tout de suite ou sous-traiter.

3 – S’attarder sur les détails

L’inverse du point 2, vous avez du temps à consacrer à votre site et vous revenez sur chaque point de détail qui vous dérange. Pour savoir distinguer les détails importants des autres, montrez ce qui vous embête à une personne neutre, si le détail lui saute aux yeux changez le sinon consacrez vous à quelque chose de plus utile.

Exemples concrets :

Déplacer une virgule sans changer le sens de la phrase

Changer la couleur d’un filet quasi invisible

Passer 3 heures pour trouver la forme de puce parfaite

Je sais que ce point sera sujet à controverse , loin de moi l’idée de dire que les détails ne sont pas importants sur un site (c’est l’essence même de la finition) mais je pointe le fait que le temps perdu pour gérer cela sera du temps non utilisé dans des postes bien plus utiles (rédaction de nouveaux contenus, référencement, promotion du site, etc.)

4 – Etre fier

La fierté peut être votre pire ennemi sur le web. Vouloir à tout prix mettre sa photo sur tous les sites en occultant les éléments important pour lesquels les visiteurs viennent sur le site peut être synonyme de perte d’internautes. La fierté peut aussi jouer sur le choix des mots clés…

5 – Mal choisir ses mots clés

Par fierté, discours commercial ancien ou tout simplement éducation, vous allez être amené à écrire comme vous le ferez d’habitude pour séduire votre clientèle. Il faut savoir rester dans votre ton commercial mais aussi s’adapter aux internautes sinon vous tomberez très vite dans le syndrome de la carte de restaurant de luxe !

Exemple :

Dans votre site de cuisine : « douceurs de mer accompagnée de verdure marine » fera très classieux mais « fruits de mer et salade d’algues » est beaucoup plus compréhensible.

6 – Croire que Google est son ami

Lorsque vous avez une question, Google va vous donner la réponse la plus pertinente. Plus vous serez précis dans votre demande et plus la réponse sera facilement trouvable (d’où le choix de bons mots clés). Si votre site est incapable de délivrer des informations plus pertinentes que celles de vos concurrents vous pouvez oublier tout espoir de positionnement. De plus, Google possède plus de 300 critères pour positionner les sites alors ne pensez pas que le référencement c’est « juste remplir les mots clés »

7 – Surestimer son potentiel

Vous vendez des fumoirs à poisson pour caravanes d’une marque et d’un modèle spécifique ? Ne vous attendez pas à des milliers de visiteurs par jour ! Si vous lancez un produit destinée à une niche de population locale, limitez les moyens web (au départ). Faites vous un nom, passez par un réseau commercial traditionnel puis, lorsque la renommée se fera et qu’on vous demandera si vous avez un site, créez vous un site digne de ce nom. Ne faites pas l’amalgame entre le coût d’un site et le potentiel de visites !

8 – Penser que web = print

Le web et le print n’ont pas les mêmes contraintes. Encore mal perçue par les sociétés (ce qui fait la joie de la plupart des agences de com’), les techniques sont entièrement différentes. Petit rappel des essentiels : les affiches 4×3 n’ont pas besoin du même niveau de détail qu’un écran (ppp ou résolution), la lecture est plus difficile sur un écran que sur du papier ce qui limite le choix des polices (un Times New Roman n’a pas sa place sur un site), le texte justifié n’est pas forcément plus lisible à l’écran, les contraintes techniques sont plus importantes sur le web…

Je ne pense pas que beaucoup de personnes concernées liront ce post donc je n’entrerai pas dans le détail mais sachez qu’un graphiste web et un graphiste print auront deux visions du graphisme et cela se verra du premier coup !

9 – Ne pas suivre son site

Vous avez mis votre site en ligne ! Super ! Etes vous capable de répondre rapidement à ces questions : combien de visiteurs en moyenne par mois ? Quelle est la meilleure source de trafic ? Quel est votre taux de transformation ?

Vous ne savez pas ? vous venez donc d’investir beaucoup trop. Vous auriez du scanner votre plaquette, rajouter vos coordonnées et un mail de contact.

Encore une fois, un site c’est du temps, de l’analyse et du retour.

10 – Ne pas être à la hauteur

Dites ce que vous faites et faites ce que vous dites, tel est le principe commercial de tout site web. Si vous assurez une réponse ou une livraison sous 48h il va falloir être rigoureux pour vous y tenir. Si ce n’est pas le cas, désamorcez les bombes en prévoyant des alertes / messages automatiques. Cela vaut aussi bien pour votre référencement (mais hélas mais plus de temps à se voir), si vous avez la prétention de répondre à une question, ne faites pas tomber vos visiteurs sur une page vide de contenu.

11 (bonus)– Ne faites pas un site « pour voir »

…a moins que vous voulez « voir » comment vous pourriez réussir en y mettant les moyens.

Vous l’aurez compris, faire un site ce n’est pas facile et c’est un investissement temps / argent  qui doit être réfléchi, sinon vous ne serez pas loin de ressembler à ça :

J’espère que ces conseils vont être utiles à certains. J’en ai surement oublier beaucoup alors n’hésitez pas à en ajouter ou donner votre avis sur des retours d’expériences !

2 commentaires

  1. Si seulement tous les créateurs de sites lisaient ces 10 points… cela éviterai bien des fiascos.
    Les sites sont souvent pilotés par des personnes du marketing qui ne connaissent rien au web. Cela donne souvent des sites beaux mais qui ne respectent pas vraiment les standards du web et qui sont introuvables sur les moteurs de recherche.
    Beaucoup d’agences profitent de l’ignorance de leurs clients pour créer des sites qui ne seront jamais rentables.

    Je pense que le choix des mots clés et le référencement sont essentiels pour la réussite d’un site commercial.
    Ensuite, il faut faire évoluer son site en testant régulièrement des améliorations et mesurer les effets de ses actions.

    Sinon, j’adore la vidéo du 11em point, surtout le dialogue avec la hotline 😉

Les commentaires sont fermés.